Antonio Francisco Lisboa, Brésil, 1738 - 1814

Antonio Francisco Lisboa est un sculpteur et architecte brésilien dépourvu de ses doigts et ayant des déformations aux pieds.

Antonio Francisco Lisboa souffrait d'un handicap qui résultait d'une maladie débilitante, qui aurait été soit la lèpre, soit la sclérodermie. La maladie lui a fait perdre ses doigts et a créé des déformations dans ses pieds, mais il n'a pas abandonné son art ou son travail. La plus grande réalisation d'Aleijadinho est considérée comme les Douze Prophètes, un ensemble de sculptures en pierre ollaire qu'il a sculptées entre 1800 et 1805. Au cours de sa vie, il est devenu le plus grand sculpteur et architecte du Brésil et était célèbre pour son art baroque.