Deux mesures pour aider les personnes éloignées de l’emploi à décrocher un job

Le Gouvernement de Wallonie a pour ambition d’offrir davantage de perspectives d’emploi de qualité à chacun.e et de développer un marché de l’emploi plus égalitaire et inclusif.

Dans le cadre de son Plan de Relance et afin de répondre aux difficultés d’insertion dans l’emploi des personnes au chômage de longue durée, le Gouvernement de Wallonie vient d’activer deux mesures pour améliorer l’insertion socioprofessionnelle des personnes éloignées de l’emploi. 

Sur proposition de la Vice-Présidente et Ministre de l’Emploi, Christie Morreale, l’action des Misions Régionales pour l’Emploi (MIRE) va ainsi être renforcée et la mesure d’aide à l’emploi “Tremplin 24 mois+”, élargie.

Les Misions Régionales pour l’Emploi (MIRE) dont le travail est d’accompagner individuellement et de réinsérer un public éloigné de l'emploi vers un emploi vont être boostées afin d’amplifier leurs résultats déjà très positifs. Aujourd’hui, 11 MIRE sont agréées en Wallonie, elles accompagnent environ 6.000 demandeurs d’emploi par an et insèrent plus de la moitié durablement à l’emploi. Via le nouvel avant-projet de décret adopté ce jour par le Gouvernement, cet objectif d’insertion sera revu à la hausse.

Pour ce faire et à l’instar de la réforme de l’accompagnement du Forem, le texte de la réforme des MIRE propose notamment un accompagnement personnalisé plus complet du chercheur d’emploi, une mise en relation accrue avec des employeurs, une collaboration renforcée avec le Forem et les partenaires de l’emploi ou encore un meilleur pilotage du dispositif.  

Un budget de 2,5 millions d’euros est prévu dans le cadre du Plan de relance pour concrétiser cette réforme.

Paralèllement à cette action, la Ministre Morreale vient également d’élargir et de pérenniser la mesure “Tremplin 24 mois+” pour augmenter le taux d’emploi des personnes éloignées de l’emploi et répondre aux besoins de recrutements des employeurs. 

Initialement développée dans le cadre de la crise sanitaire et réservée à certains secteurs fortement impactés (maisons de repos, horeca, accueil de l’enfance, commerces de proximité…) la mesure a été étendue, depuis le 1erjanvier 2022, à tous les employeurs privés, publics et associatifs (à l’exception des services publics fédéraux, régionaux et communautaires). 

Cette aide à très forte intensité, propose une prime mensuelle de 1.000€ pour un équivalent temps plein lors de l’engagement d’un demandeur d’emploi inoccupé depuis plus de 24 mois.

Cumulée au dispositif “lmpulsion 12 mois +” (pour les personnes inoccupées depuis plus d’un an) elle permet à l’employeur de recevoir une aide totale pouvant s’élever jusqu’à 20.250 euros sur 2 ans. 

Environ 1.200 postes à temps plein peuvent bénéficier de ce dispositif jusqu’à la fin 2022. Un maximum de 2 équivalents temps plein « Tremplin » peut être octroyé par employeur.  L’entreprise doit en faire la demande préalable au Forem via un simple formulaire en ligne.  

 « Après la vaste réforme du Forem pour améliorer l’accompagnement des chercheur.euse.s d’emploi et les aider à décrocher un job, après également  la réforme des Aides à la Promotion de l’Emploi (APE) qui a pérennisé plus de 65.000 emploi dans le secteur non-marchand et les pouvoirs locaux, la Wallonie veut aujourd’hui booster la mise à l’emploi des publics fragilisés et les plus éloignés de l’emploi avec ces deux nouvelles mesures d’aides.  Chacun.e doit avoir droit à un avenir professionnelle», conclut Christie Morreale.