Étude : les Franciliens en situation de handicap privilégient le bus

Île-de-France Mobilités avait fait réaliser une étude, en 2014, sur la mobilité des personnes à mobilité réduite sur un échantillon de 3.600 Franciliens, dont 2.400 en situation de handicap vis-à-vis de la mobilité.

L’étude est disponible sur www.omnil.fr.

Quelques résultats : 

  • 12% de la population francilienne est en situation de handicap vis-à-vis de la mobilité (limitations fonctionnelles : handicap moteur, auditif, visuel, mental, cognitif),
  • 4,7% (compris dans les 12%) des Franciliens ont un handicap reconnu,
  • 4 Franciliens sur 10 sont en situation de mobilité réduite un jour donné (personnes en situation de handicap, déplacements avec un enfant en bas âge, femmes enceintes, problème temporaire de santé, transport de bagage ou d’objet lourd/encombrant).

Les personnes en situation de handicap utilisent pour se déplacer :

  • 26% le train et RER (cette part est de 38% pour les personnes sans handicap),
  • 27% le métro (37% pour les personnes sans handicap),
  • 5% le tram (3% pour les personnes sans handicap),
  • 38% les bus (21% pour les personnes sans handicap),
  • 4% les transports spécialisés type PAM.