Français et porteurs de handicap : Etat des lieux

Du 13 au 17 décembre 2021, 1026 citoyens français porteurs de handicap ( de 18ans et plus) ont pu remplir un questionnaire afin de juger de leur situation dans la société, notamment au niveau professionnel, social et des soins de santé. 
Tout d'abord, concernant les emplois: les français handicapés ressentent une difficulté d'accès à l'emploi et se sentent plus stressés que la population générale (60% contre 52%). A propos de la satisfaction au travail, de l'intégration, et la motivation, ont retrouve une équivalence des valeurs entre les citoyens handicapés ou non (entre 70-80% en moyenne).
Ensuite, l'enquête a démontré une réelle différence concernant les comportements de renoncement. La population porteuse de handicap serait d'autant plus amenée à adopter ce genre de comportement par rapport à la population française. En effet, il a été mesuré que 50% des personnes porteuses de handicap ont déjà renoncer à aller chez le dentistes, 62% chez le coifferu, et plus d'un quart se sont déjà rendu dans des associations alimentaires caritatives... Ces comportements sont notamment liés à la situation économique et aux revenus.
Pour finir, l'accès aux soins de santé, et la qualité générale de la dernière consultataion ont été assez bien notés. La plupart des sondés sont satisfaits de leur dernière visite médicale, ils se sont sentis écoutés et ont pu s'exprimer. Le seul point négatif relevant est l'attente pour la prise de rendez-vous chez un médecin spéciailste... mais ce délai de 2 mois est le même pour les patients porteurs de handicaps ou non. On peut donc conclure qu'aucune diférence de traitement n'est de mise. 

En conclusion, cette enquête menée par LADAPT et l’IFOP, montre que des améliorations ont eu lieu en France, pour ses citoyens porteurs de handicap. Mais il ne faut pas s'arrêter là et avancer encore dans le progrès notamment au niveau économique. Ceci serait un grans pas pour l'intégration optimale de chaque citoyen.