Jeux paralympiques : Le para judo ?

Le para judo, aussi connu comme judo handisport, est un sport de combat suivant les règles du judo olympique à quelques exceptions près.

Pour qui ?

De façon générale en compétition ou en loisirs, le para judo est destiné aux personnes ayant un handicap (visuel, auditif, physique, cognitif). Toutefois au niveau paralympique, le para judo est réservé aux personnes ayant un handicap visuel (déficients visuels, malvoyants (B2 et B3) ou non-voyants (B1). Les judokas combattent par niveau de déficiences et par catégorie de poids.

Quel est le déroulement ?

Pour que le combat démarre, le judoka non-voyant sera accompagné par l’arbitre du bord du tapis au centre de la surface de combat.

Une fois que les judokas sont bien installés, ils doivent exécuter la saisie « kumikata », c’est-à-dire placer une main à la manche et l’autre au revers de l’adversaire. Cette saisie doit être réalisée à chaque départ de combat ou de séquences.

 L’objectif est de soit soumettre son adversaire par une immobilisation/clé/étranglement/ippon, soit le faire tomber.
Attention, la non-combativité d’un judoka est sanctionnée.

Ce qui distingue le judo paralympique du judo olympique sont bien les règles de la saisie mais également le temps de combat. En effet, les combats durent 4 minutes mais tous les arrêts sont décomptés et le temps réel du combat paralympique peut durer 2 à 3 fois plus qu’un combat olympique.

Et en France ?

Ce sont les différents clubs affiliés à la Fédération Française de Judo qui gèrent cette discipline. La Fédération Française du Sport Adapté propose aussi du judo.

 

Source : France-paralympique.fr