Jeux paralympiques : Le para ski de fond ?

Le para ski de fond est un sport nécessitant beaucoup de technique, d’endurance et de concentration.

Pour qui ?

Le para ski de fond aux jeux paralympiques est réservé aux personnes ayant un handicap visuel ou physique (orthopédique, paraplégie et tétraplégie, hémiplégie, paralysie cérébrale, handicap neurologique évolutif, handicap neurologique d’origine, déficience visuelle). Lors de compétitions ou de loisirs, ce sport est évidemment ouvert à d’autres types de handicaps.

Quel est le déroulement ?

Le déroulement varie en fonction des conditions physiques des athlètes :

  • Les athlètes, qui ne peuvent pas être debout, se servent d’une luge nordique ayant un siège adapté monté sur une paire de skis (même écartement que les traces de ski classique mais bâtons raccourcis). Pour cette catégorie, les sportifs doivent gérer uniquement le style classique. Les distances vont jusqu’à 15km pour les hommes et 10km pour les femmes.
  • Les athlètes qui restent debout, accompagnés ou non par un guide, doivent gérer le style classique et le style libre. Pour cette catégorie, les distances vont jusqu’à 20km pour les hommes et 15km pour les femmes.

Toutes les épreuves se font de manière individuelle à l’exception de l’épreuve du sprint.

Lors de l’attribution des médailles, trois catégories sont prises en compte : les sportifs en luge, debout et ceux ayant un guide.

Et en France ?

Ce sont les clubs affiliés à la FF Handisport qui gèrent les activités de ce sport (ski@handisport.org).

 

Sources : France-paralympique.fr ; Wikipédia