Lutter contre la discrimination à l'emploi

Les employeurs jugent trop souvent sur le physique. Une personne sur deux en situation de handicap déclare avoir été discriminée durant sa recherche d'emploi. Heureusement, Unia nous a concocté une brochure sur les aménagements raisonnables.


De sorte à tendre vers un monde du travail ouvert à tout.e.s, il faut ternir compte des besoins des travailleurs, y compris ceux en situation de handicap.
C'est ce qu'on appelle la "conception universelle", et qui permet à chaque travailleur de fonctionner au mieux de ses capacités.

Définir le handicap

Le handicap ne nécessite pas d'être reconnu par une instance officielle pour bénéficier d'aménagements raisonnables. 

Une personne en situation de handicap est une personne qui présente des incapacités physiques, mentales, intellectuelles ou sensorielles durables dont l’interaction avec diverses barrières peut faire obstacle à sa pleine et effective participation à la société sur la base de l’égalité avec les autres.

L'aménagement raisonnable est une notion juridique qui répond à certains critères:
  • Répondre aux besoins individuels du travailleur de manière efficace
  • Permettre d'utiliser de façon égale les services de l'entreprise
  • Permettre des déplacements autonomes
  • Assurer la sécurité et la dignité des personnes en situation de handicap
-> Refuser de mettre en place des aménagements raisonnables pour une personne en situation de handicap consitue une discrimination. 

A moins que cette demande soit déraisonnable.

Evaluer le caractère raisonnable des aménagements

Cette évaluation se fait au cas par cas, sur base de certains critères : 
 - le coût 
 - L’existence de mesures réduisant la charge financière de l’employeur
 - L'impact sur l'organisation
 - La fréquence et la durée prévue
 - L’impact de l’aménagement sur l’environnement et les autres travailleurs
 - L’absence ou non d’alternatives

Alors plus d'excuses! En avant pour un monde du travail ouvert à tout.e.s