Otakar Hollmann, Autriche, 1894 - 1967

Otakar Hollmann est un pianiste et compositeur autrichien ayant perdu l'usage de sa main droite.

Otakar Hollmann était violoniste avant d'être blessé par une balle durant la Première Guerre Mondiale. Celle-ci lui traverse la main droite et la rend irrécupérable. Après la guerre, n'étant plus capable de jouer du violon, Hollmann étudie le piano et la technique de la main gauche avec Adolf Mikas à Prague. Il étudie également la composition avec Vítězslav Novák jusqu'en 1926. Il fait ses débuts en tant que pianiste gaucher en 1927 à Prague, puis dans un certain nombre de pays européens. Le 11 juin 1926, Hollmann écrit à Leoš Janáček pour lui demander de travailler à une composition avec piano pour la main gauche. Janáček ne répond pas, mais la proposition doit le séduire puisque, le 30 octobre, il achève son Capriccio pour piano et sept instruments à vent : Hollmann l'apprend en lisant une interview du compositeur dans le journal. Bien que, de toute évidence, Janáček ait écrit l'œuvre à l'invitation de Hollmann, il n'a donné nulle part l'indication qu'il lui avait dédié cette œuvre ou qu'il l'avait composée en pensant à lui comme interprète. Janáček aurait même refusé de lui réserver la première représentation, bien qu'il ait finalement présenté le Capriccio à Prague le 2 mars 1928 avec des membres de l' Orchestre philharmonique tchèque sous la direction de Jaroslav Řídký. D'autres compositeurs lui offrent des partitions pour piano seul, des concertos ou de la musique de chambre avec piano pour la main gauche. Hollmann prend sa retraite en 1955, et meurt en 1967.