Quand la publicité devient plus inclusive en 2021

Mises en avant dans les campagnes publicitaires, les personnes en situation de handicap sont de plus en plus visibles dans l’univers marketing

Depuis 25 ans, le handicap est représenté dans moins de 1% des créations publicitaires, selon une étude récente menée par Kantar pour le compte de de COM-ENT, mais les choses semblent s’accélérer en 2021 avec de nombreuses enseignes qui commencent à dévoiler leur engagement et leurs efforts pour une société plus inclusive.
Longtemps tabous et tenus à bonne distance du paysage médiatique, les annonceurs intègrent de plus en plus le handicap dans leurs messages, de manière inclusive ou non.

Dans le secteur du sport et de la mode, les publicités se multiplient et certaines font le  buzz dans les médias et sur les réseaux sociaux. Gucci qui embauche Ellie Goldstein, une jeune femme porteuse de trisomie 21, comme mannequin, cartonne et fait les unes des magazines. Les stylistes n'hésitent plus à faire défiler des mannequins amputés ou en fauteuil.

Nous pouvons également citer l'exemple de Laurent Chardard dans le secteur du sport. Lacoste a réalisé un court métrage du nageur paralympique face à huit nageurs valides avec un slogan fort « Lacoste supporte une seule et même équipe de France» pour briser les barrières. 
 
En quelques années, la sensibilisation des marques en matière de handicap a beaucoup progressée mais cela reste encore un segment marketing encore peu exploité par les marques. Et quand elles le font, elles doivent être conscientes des limites de l’exercice, pour ne pas être qualifiées d'opportunistes.

Source :
https://www.cbnews.fr/etudes/image-25-ans-moins-1-creations-publicitaires-liees-au-handicap-66778