Témoignage inspirant : Jean-Charles Olivier, cariste

Avant d’être cariste chez Fleury Michon, Jean-Charles était tourneur-fraiseur mais il a dû se reconvertir suite à un accident.

Jean-Charles Olivier travaillait en tant que tourneur-fraiseur et se rendait à son lieu de travail en moto. Il a subi une amputation de la jambe droite suite à un accident de moto, Jean-Charles a dû changer de métier. L’entreprise Fleury Michon l’a embauché en tant que préparateur de commandes. Mais après plusieurs années, il s’est rendu compte que ce poste n’était plus adapté à lui puisqu’il était bien trop physique. C’est pourquoi avec l’aide d’un syndicat et de l’Agefiph ils ont pu réaménager son poste et lui fournir du matériel adapté à ses besoins. Désormais, Jean-Charles est épanoui puisqu’il peut continuer à travailler tout en entretenant de bonnes relations avec ses collègues.

Vous pouvez visionner le témoignage de Jean-Charles via ce lien.