Violences faites aux femmes en situation de handicap : que puis-je faire à mon échelle ?

Autonomia invite sa communauté à s’éduquer à la thématique, à sensibiliser ses proches et à lutter activement contre ces violences. Comment ? Cet article a pour vocation de vous partager des pistes et ressources pour un futur plus juste.

Pour pouvoir défendre une cause, il faut d’abord s’instruire et en comprendre les enjeux. Or les violences faites aux femmes en situation de handicap ne sont que très peu abordées dans les médias et dans la société en général au vu du tabou et de la pudeur qui étouffent cette thématique. Nous vous proposons, ci-dessous, un recueil de ressources pertinentes pour vous permettre de poursuivre votre éducation sur le sujet.

Nous ne pouvons que vous recommandez de vous informer premièrement via le portail Autonomia consacré aux violences faites aux femmes en situation de handicap.  

Pour les amoureux.se.s de podcasts:
  • Féminismes et handicaps : les corps indociles (60 min):  Ce podcast, signé Arte, mêle témoignages, avis d’expert.e.s, positions militantes et extraits d'œuvre pour vous immerger au plus près et avec justesse du quotidien des femmes en situation de handicap. Dans cet épisode, la journaliste Charlotte Bienaimé tisse les nombreux liens existants entre sexisme et validisme. On y parle patriarcat, oppression et invisibilisation.
  • Handicap, amour et préjugés (28 min): Ce podcast, signé France Culture, donne la parole à Elisa Rojas, avocate, militante et figure incontournable du secteur du Handicap. Elle est l’auteure du livre “Mister T & moi”, un roman politisé racontant sa première romance non partagée. Il donne également la parole à Julien, aveugle, qui a dû apprendre à aimer sans voir l’être aimé. 
  • Dis-moi oui, Handi (60 min): Dans ce podcast, animé par Michaël Jeremiasz, ça parle drague, fantasmes, rupture, parentalité, mais encore assistants de vie intime, contraception et coups d’un soir.
  • Handicap et bisexualité (17 min): Ce podcast, signé Cinq pour Cent, est la mise en récit du témoignage d'Hermine, femme bisexuelle et handicapée qui nous parle du validisme, de la communauté LGBTQIA+ et des associations queer.
Pour les plus littéraires d’entre nous:
  • Mister T et Moi d’Elisa Rojas: Envie de déconstruire les préjugés inculqués par la société, dès notre plus jeune âge, sur le désir des femmes en situation de handicap ? Le roman “Mister T & moi" peut être une première étape. Selon l’auteure,  "les femmes handicapées ne sont tout simplement pas supposées être présentes sur le terrain de la séduction". Dans ce récit, elle se livre sur sa première histoire d’amour entravée par les préjugés.
  • Violence envers les femmes: le non des femmes handicapées: Les femmes handicapées subissent une double discrimination en étant à la fois femme et en situation de handicap. L’auteure dénonce ces violences dans cette publication sociologique:. “Le handicap est (selon elle) cette blessure inscrite dans le corps qui autorise l'autre à la domination, à la maltraitance.” 
  • Du corps imaginaire à la singularité du corps: L’ouvrage donne la parole aux femmes en situation de handicap elles-même et questionne les regards posés par le monde valide sur leurs corps. Il aborde la féminité, l’estime de soi mais aussi l’intimité. 
  • Le Bal des folles: Ce roman des plus engagés est une libération pour tous les femmes du 21ème ayant été contrainte à se conformer et à se taire pour correspondre aux attentes d’une société tournée vers le masculin. L’auteure, Victoria Mas, y expose le destin de plusieurs femmes victimes de cette société patriarcale. 
Pour les cinéphiles: 
  • Violences du silence (19 min): court-métrage, réalisé par la FDFA (Femmes pour le Dire Femmes pour Agir) rassemblant huit témoignages de femmes aux handicaps divers et victimes de violences.
  • Crip Camp : la révolution des éclopés: (1h48) documentaire disponible sur Netflix racontant l’histoire d’un groupe d'adolescent.e.s handicapé.e.s qui se mobilisent pour plus d’égalité grâce à un camp d'été novateur.
Pour les addict.e.s d’instagram:
  • @lesdévalideuses: le collectif handiféministe qui démonte tous les stéréotypes liés au handicap sur Instagram. Leurs discours sont militants, argumentés et mordants comme on les aime. 
Pour ceux.celles qui aiment les stats: 
Pour les plus pragmatiques d'entre nous:

N'hésitez pas à nous partager votre feedback sur ces ressources et à nous en partager de nouvelles. Enrichissons nos connaissances et luttons, ensemble.

#stopviolencesfemmesethandicap