Altérité(s) et société inclusive

L’autre n’est jamais différent au point d’être non-humain. Il est une variation de moi-même.
Nous sommes tous des variations les uns des autres sur fond d’une même humanité. Cette continuité qui s’exprime, nous l’éprouvons aussi dans notre propre existence. Au fil de notre histoire, nous pouvons être affaiblis, amputés d’une partie de nous-mêmes, dépendants. Nous passons alors de l’autre côté d’un miroir qui demeure pourtant celui d’une même humanité. La différence de l’autre est aussi la mienne, aujourd’hui et demain. Le couperet qui tomberait entre le normal et le pathologique, le normal et l’anormal, la validité et l’infirmité, l’utilité et l’inutilité sociale, l’inclusion et l’exclusion est ici remis en question – il doit l’être, c’est la condition d’une société inclusive –, soumis à la critique. La volonté d’une inclusion possible fait ainsi pression sur les normes qui séparent, distinguent, discriminent.

Avec les contributions d’Alain Blanc, Claude Julie Bourque, Anne-Lyse Chabert, Julie Dachez, Simone Emmert, Charles Gardou, Nassira Hedjerassi, Simone Korff-Sausse, Florence Labrell, Cristina Lindenmeyer, Bertrand Quentin, Isabelle Queval, Didier Séguillon, Simona Tersigni, Flora Thiébaut, Alexandra Vié, Sabine Zorn.


  • Éditeur ‏ : ‎ INS HEA (20 octobre 2022)

  • Langue ‏ : ‎ Français

  • Broché ‏ : ‎ 248 pages

  • ISBN-10 ‏ : ‎ 2366160941

  • ISBN-13 ‏ : ‎ 978-2366160949