"Corps fragile, cœur vivant: Témoignage" de Cécile Gandon

Encore enfant, Cécile Gandon découvre un beau jour qu’elle ne sera jamais… gentleman-cambrioleur.

Son handicap, en effet, l’oblige à la vérité : elle ne peut cacher qu’elle est une personne vulnérable qui a besoin des autres. Et c’est aussi sa chance. D’une plume pleine d’humour et de poésie, elle décrit dans ces pages les aventures quotidiennes d’une personne porteuse de handicap : sa démarche vacillante de funambule, les rencontres hautes en couleurs, la magie d’un soin ou d’un vernis à ongles, les nuits sombres de souffrance mystérieusement illuminées… Avec la grâce d’une danseuse de l’invisible, elle en tire une puissante réflexion sur les trésors cachés dans nos limites et notre fragilité. « Je ne peux rien contre l’injustice à laquelle me confronte le handicap. Alors je préfère profiter des blessures qu’elle creuse pour accueillir plus intensément la vie. »