Et si tu te présentais ?

En Suisse, 20,69% de la population est en situation de handicap. Pour une meilleure représentation, il faudrait plus de personnes en situation de handicap en politique.

En politique, nous souhaitons être représentés. En Suisse, selon l'office fédéral de la statistique, il y aurait environ 1 million 800 mille personnes en situation de handicap, soit 20,69% de la population. 

Le Forum Handicap Fribourg a mis en ligne 5 petites capsules vidéos dans le but d'encourager à la participation en politique des personnes en situation de handicap. La première "Témoignages, politique et handicap" est un résumé de ces 5 vidéos. Alors, voici les raisons pour lesquelles tu devrais te présenter en politique: 

En mars dernier, l'ONU a rendu un rapport sévère notamment en ce qui concerne la participation politique, dans le cadre de la CDPH (Convention des droits des personnes handicapées). Julien Clément est intégré en politique alors qu'il parle avec un appareil de communication, se déplace en fauteuil et doit être accompagné par un assistant. Selon lui, il faudrait plus de personnes avec un handicap qui s'engagent en politique. "Plus il y aura des personnes handicapées en politique, plus les partis politiques n'auront pas de choix de nous faire notre place".

Selon Nicole Till, qui est sans l'un de ses membres inférieurs, "C'est en en parlant, en intégrant le fait que peut-être il faut aussi s'adapter, adapter la société à des besoins particuliers que l'on pourra avoir un meilleur vivre ensemble".

Evidemment, cela ne sera pas simple, comme l'explique Julien Clément. "Je pense que mon handicap m'empêche une progression aussi rapide dans la carrière politique qu'une personne sans handicap".

Pourtant, il faut persévérer. "Même si on vous dit non deux ou trois fois, allez-y toujours, demandez quand même, et puis tout d'un coup ça ira"

"Il faut se lancer. Chacun, chacune a sa place. La diversité, c'est justement d'inclure tous les opinions, tous les parcours. Il y a des handicaps, il n'y a pas une personne handicapée. On est tous des individus, avec nos chemins, nos particularités. De notre parcours, on peut enrichir aussi la société. Donc osez vous engager, ça vaut la peine". 

Alors, qu'attends-tu pour te présenter ?