Jeux paralympiques : Para équitation ?

Au niveau olympique, trois disciplines (sauts d’obstacles, concours complet d’équitation et dressage) font partie du programme. Toutefois au niveau paralympique seul la discipline de dressage est présente.

Pour qui ?

L’équitation paralympique est réservée aux personnes ayant un handicap physique ou visuel. Lors de compétitions ou de loisirs, ce sport est évidemment ouvert à d’autres types de handicaps. 

Les athlètes paralypiques de cette discipline sont placés en différents grades (catégories) selon les spécificités de leur handicap.

  • Le grade 1 : les cavaliers de cette catégorie ont une motricité limitée des membres, cela concerne les 4 membres ainsi que le tronc. Généralement ces personnes disposent d’un fauteuil roulant dans la vie de tous les jours. Dans les reprises, ce grade ne peut effectuer que l’allure du pas.
  • Le grade 2 : les cavaliers ont de fortes difficultés en ce qui concerne la station assise ou peuvent également avoir leurs 4 membres et le tronc affectés mais plus légèrement. Dans les reprises, ce grade ne peut effectuer que l’allure du pas et du trot.
  • Le grade 3 : les cavaliers ont un handicap concernant le membre inférieur et supérieur ainsi que le tronc ou alors ils ont un handicap important au niveau des deux membres inférieurs. Toutefois, ils possèdent un équilibre assis correct. Dans les reprises, ce grade ne peut effectuer que l’allure du pas et du trot.
  • Le grade 4 : les cavaliers ont soit un handicap concernant les membres supérieurs, soit un handicap plus léger au niveau des 4 membres. Toutefois, ces cavaliers dirigent très bien leur cheval. Les cavaliers aveugles ou étant de petite taille font également partie de cette catégorie. Dans les reprises, ce grade peut effectuer l’allure du pas, du trot et du galop.
  • Le grade 5 : les cavaliers ont un déficit de force musculaire voire d’amplitude articulaire sur un ou deux de leurs membres. Les cavaliers mal voyants font également partie de cette catégorie. Dans les reprises, ce grade peut effectuer l’allure du pas, du trot et du galop.

Quel est le déroulement ?

Le para dressage est évalué selon 3 épreuves :

  • 1) L’épreuve du Grand Prix Individuel : les cavaliers effectuent une reprise, c’est-à-dire un enchainement de figures dans la bonne allure, avec une amplitude variée et dans un bon équilibre, sans musique et sur base de mouvements imposés. Cette épreuve dure environ 5 minutes.
  • 2) L’épreuve de reprise libre en musique : cette épreuve ne concerne que les 8 meilleurs du Grand Pris Individuel dans chaque catégorie. Cette épreuve dure environ 6 minutes.
  • 3) L’épreuve par équipe : 3 cavaliers par pays, les notes respectives des cavaliers sont additionnées pour pouvoir classer les différentes équipes entre elles.

Ainsi en para dressage, le cheval doit être capable d’obéir à des instructions qui lui sont données différemment. En effet, certains membres des cavaliers ne pouvant pas servir à guider le cheval, les cavaliers doivent recourir par exemple à l’usage d’éperons, de sticks, de sons,…

Et en France ?

C’est la Fédération Française d’Équitation qui gère cette discipline.

Sources : France-paralympique.fr ; Wikipedia