Normes: Libre passage suffisant

Extrait du Guide d’aide à la conception d’un bâtiment accessible

Les dimensions de libre passage (LP) concernent tant les largeurs disponibles que les hauteurs. Et ce, tant dans les espaces clairement affectés à la circulation (couloirs, portes, rampes...) qu'au sein même d’un espace (autour du mobilier).
Nous verrons plus tard, notamment dans la partie mobilier, que le libre passage concerne également la
profondeur libre.

► POUR QUI...

Pour tous car nos caractéristiques morphologiques sont loin d’être identiques, mais plus particulièrement pour les personnes atteintes de :

• déficience motrice
• déficience visuelle

► POURQUOI...

• Parce que les personnes atteintes d’une déficience motrice ou d’une déficience visuelle utilisent des aides techniques pour se déplacer. Des dimensions de libre passage plus importantes seront donc nécessaires en raison de l’encombrement supplémentaire des différentes aides. Et ce, d’autant plus que le positionnement de l’aide (devant, derrière, sur le côté) ne peut pas nécessairement être choisi. À ces aides techniques peuvent encore s’ajouter la présence d’une tierce personne ou encore d’un chien d’assistance.

Pour les personnes aveugles ou présentant une déficience visuelle importante, indépendamment de l’encombrement supplémentaire nécessaire à l’usage des aides techniques et qui concernent la largeur de libre passage. Il est important de proscrire toute possibilité de passage vers des endroits où les hauteurs de libre passage sont insuffisantes (espaces sous combles, sous escaliers...)

► COMMENT...

En prévoyant des dimensions de libre passage suffisantes pour :
• franchir les portes ;
• emprunter les circulations ;
• circuler autour du mobilier et des équipements.

Le libre passage est l’espace réellement disponible et libre de tout obstacle.
Pour exemple, la largeur de libre passage d’une porte est donc la dimension obtenue entre le listel et l’épaisseur de la feuille de porte.

Consulter le guide complet au format PDF