Paul Wittgenstein, Autriche, 1887 - 1961

Paul Wittgenstein est un pianiste autrichien ayant perdu son bras droit.

Paul Wittgenstein étudie le piano avec Malvine Bree et, plus tard, avec le virtuose polonais Theodor Leschetizky. Il fait ses débuts publics en 1913 et s'attire quelques critiques favorables. Cependant, l'année suivante, la Première Guerre Mondiale éclate et il est appelé au combat. Blessé et capturé par la Russie au cours d'un assaut sur la Pologne, il doit être amputé de son bras droit. Pendant sa convalescence, il se forge la résolution de continuer le piano en utilisant seulement sa main gauche. Après la fin de la guerre, Wittgenstein travaille intensément, arrange des pièces pour la main gauche seule et en apprend de nouvelles composées pour lui par son vieux maître Josef (qui était lui-même aveugle). Il peut alors reprendre ses concerts et retrouve la célébrité et l'admiration. Maurice Ravel lui écrit le Concerto pour la main gauche, grâce auquel Wittgenstein deviendra particulièrement célèbre, quoique son interprétation « libre » de la partition a donné lieu à de violentes disputes avec le compositeur. Sergueï Prokofiev compose également un concerto pour lui, le "Quatrième Concerto", mais il ne plaît pas à Wittgenstein, qui ne le jouera jamais en public. Plusieurs des morceaux commandés par Wittgenstein sont fréquemment exécutés aujourd'hui à deux mains.