Plaidoyer pour que #MeToo soit plus inclusif envers les femmes qui ont un handicap

Le lancement de la campagne #MeToo a été mis en place il y a cinq ans déjà.

Á cette occasion, plusieurs organismes se sont réunis pour dénoncer le manque d'inclusivité et de propositions offertes aux victimes d'agressions sexuelles. Un témoignage a été fait sur l'inaccessibilité du mouvement #MeToo, surtout pour les femmes porteuses d'un handicap. 
Une enquête montre que les personnes en situation de handicap représente plus d'un dixième de la population et portant elles sont absentes des statistiques portant sur les violences sexuelles. En sachant qu'une femme porteuse d'un handicap a deux à trois fois plus de risuqe de subir une agression sexuelle. Le mouvement #MeToo doit être plus inclusif. En effet, il y a un manque de documentation et d'éducation sur le sujet engendrant une absence de connaissance de la part de ces femmes, ce qui les rend plus vulnérables. 
Pour en savoir plus cliquez ici