Unia, inquiet pour les droits des personnes en situation d'handicap

Le 1er juillet, le Parlement bruxellois a voté pour approuver un projet d'ordonnance sur la politique de stationnement pour les personnes en situation de handicap.

Le texte révisé prévoite de conditionner la gratuité du stationnement pour les personnes en situation de handicap à un pré-enregistrement. 
Pour Unia, le vote de ce texte est un bond en arrière sur les droits des personnes en situation de handicap.
En approuvant  la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées, la Région bruxelloise s'est engagée à prendre toutes les mesures pour éliminer la discrimination à l'encontre des personnes en situation de handicap et à faciliter leur mobilité personnelle.

Quelles sont les conséquences? 
Actuellement, les personnes en situation de handicap peuvent stationner gratuitement en Région bruxelloise en apposant simplement leur carte de stationnement à l'intérieur du véhicule sur le pare-brise. Si elles reçoivent une redevance par erreur, une réclamation peut être introduite afin de contester et annuler la redevance auprès de Parking.brussels. 

Lorsque le texte voté sera d’application, les personnes en situation de handicap devront continuer à apposer leur carte de stationnement à l'intérieur du véhicule au milieu du pare-brise mais également enregistrer la plaque d’immatriculation du véhicule soit dans une liste digitalisée, via l’application de Parking.Brussels ou au moyen de l’horodateur pour pouvoir continuer à bénéficier du stationnement gratuit. Les personnes en situation de handicap qui ne seraient pas pré-enregistrées devront s’acquitter de la redevance forfaitaire, sans possibilité de la contester et de la faire annuler. 

Pourquoi Unia s'oppose à l'obligation de pré-enregistrement? 

Unia n’est pas opposé formellement mais selon elle, ces modalités ne devraient pas être rendues obligatoires pour 4 raisons :
  1. Les modalités prévues ne sont pas opérationnelles et accessibles à tous.
  2. Les procédures prescrites ne sont pas uniformes au niveau régional ou fédéral
  3. De nombreuses personnes en situation de handicap seront tenues de payer des redevances sans pouvoir les contester.
  4. Les procédures énoncées, bien qu'ayant un impact significatif sur les droits des personnes handicapées, n'ont pas été convenues avec l'Association des représentants des personnes en situation de handicap.