Pourquoi le travail inclusif crée-t-il de la valeur ?

La pénurie de talents est une réalité pour de nombreuses entreprises. Il faut changer notre vision de l’emploi et du recrutement pour accéder aux compétences disponibles.

En 2021, 69 % des employeurs dans le monde ont indiqué rencontrer des difficultés à pourvoir les postes vacants. Cependant, il reste encore beaucoup de talents et de compétences inexploité. Selon Pôle Emploi, en février 2022 la Fance comptait 5,5 millions de demandeurs d'emploi. 
L’OCDE identifie 4 catégories de travailleurs qui rencontrent des difficultés à intégrer le marché du travail et à y trouver un poste à la hauteur de leurs compétences :
  • Les personnes ayant des responsabilités familiales (aidants familiaux, parents seuls)
  • Les personnes immigrées
  • Les seniors (50-65 ans)
  • Les personnes en situation de handicap.
L'inclusion en entreprise ne peut être réalisée sans des changements radicaux dans la manière dont l'emploi et le travail sont considérés. L’emploi inclusif consiste à penser les postes en fonction des personnes, et non l’inverse.
Il y avait une « standardisation » du processus de recrutement, on espérait que les candidats pourront se conformer aux demandes de la société. La technologie a joué un rôle essentiel, elle a facilité l’adéquation entre les qualifications, expériences et compétences disponibles des personnes et en a fait part aux entreprises qui en avaient besoin. 

L'emploi inclusif est source de création de valeur pour les entreprises. Les personnes recrutées apportent leurs compétences et leur expertise à l'entreprise, mais se démarquent réellement par leur performance dans six domaines : Attitude et éthique du travail, Productivité, Qualité du travail, Engagement, Innovation et Assiduité. L'avantage d'embaucher des personnes dite "exclues du marché du travail" est la possibilité pour les entreprises d'utiliser leurs différences pour développer de nouveaux produits ou services.

De nombreuses entreprises sont déjà sur la voie de l'inclusion. Il s'agit notamment d'améliorer l'accessibilité des bâtiments, des sites Web, des outils informatiques, etc.