Ukraine: et les personnes en situation de handicap ?

En situation de handicap, l’accessibilité peut devenir une question de vie ou de mort.

L’ambiance a rarement été aussi pesante que ces derniers jours. Alors que l’invasion sanglante de l’Ukraine par la Russie continue, les victimes sont chaque jour de plus en plus nombreuses. Plus de 600.000 réfugiés ont fuit le pays tandis que d’autres font tout pour survivre à l’offensive russe. La menace les guète et le danger est constant. 

Pour les 2,7 millions de personnes en situation de handicap que compte l’Ukraine, un conflit géo-politique de telle ampleur est dévastateur et remet sur la table les questions d’accessibilité.

De nombreuses personnes sont injustement condamnées à rester chez elles, les transports pour fuir ou les refuges tels que les métros n’étant généralement pas accessibles. Tandis que les débris obstruent le passage et entravent leur autonomie. Leur vulnérabilité s’en retrouve démesurément accrue, de même que leur dépendance. Que ce soit dans leur habitat personnel ou en institutions, les personnes en situation de handicap doivent alors compter sur d’autres pour pouvoir les sauver, à défaut de pouvoir se sauver elles-mêmes, faute de moyens mis en place. 

Cette réalité est malheureusement la même dans de bon nombre de conflits. Nous voulions toutefois rappeler l’importance d’anticiper des conditions si tragiques en rendant les infrastructures accessibles. 

Car parfois, l’accessibilité peut être une question de vie ou de mort. 

Pour plus d’information sur le sujet, nous vous renvoyons aux articles suivants: 

https://disabilityhorizons.com/2022/02/ukraine-invasion-by-russia-disability-rights-in-times-of-unrest/ 

https://www.edf-feph.org/protection-and-safety-of-persons-with-disabilities-in-ukraine/

http://bdf.belgium.be/fr/news/01-03-2022-action-urgente-n%C3%A9cessaire-pour-venir-en-aide-aux-personnes-en-situation-de-handicap-en-ukraine.html